Entrevue avec Roxanne Bouchard

Je ne travaille pas très vite, mais je n’oublie pas les projets passés. Il reste dans mon sac de voyage deux rencontres faites pendant les Printemps meurtriers de Knowlton que je n’ai pas encore eu le temps de vous présenter. Celle d’aujourd’hui est l’entrevue que m’a accordée Roxanne Bouchard qui était présente pour la première année au festival et je la remercie d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Roxanne Bouchard est une auteure vagabonde. On l’a découverte avec son roman Whisky et Paraboles pour lequel elle a obtenu le prix Robert-Cliche en 2005 (prix du premier roman). Elle se tourne ensuite un peu plus vers l’humour avec La gifle et Crématorium circus (qui fait partie des cinq textes parus dans le cycle L’Orphéon chez VLB). Le ton du suivant est beaucoup plus sérieux, puisqu’il s’agit d’un échange épistolaire qu’elle a entretenu pendant cinq ans avec le caporal Patrick Kègle et qui a été publié sous le titre Terrain miné. Correspondance en temps de guerre. Avec son dernier livre, Nous étions le sel de la mer, elle s’approche du roman policier en nous entraînant dans une enquête parmi les pêcheurs gaspésiens.

Lorsque je l’interroge sur le lien qui relie tous ses projets, elle me parle tout de suite de curiosité. Elle se voit plutôt comme un reporter qui part sur un sujet et c’est en s’y intéressant qu’elle trouve ses histoires, qui lui sont racontées par les gens qu’elle rencontre. C’est cela son fil conducteur, beaucoup plus qu’un genre littéraire en particulier.

Nous étions le sel de la merElle le dit d’ailleurs dès le début de l’entrevue : « on écrit du roman en partant » plutôt qu’un genre. Selon elle, Nous étions le sel de la mer n’est pas un polar à proprement parler, mais plutôt le récit d’un village dérangé par une enquête. Et c’est cet univers maritime qu’elle voulait présenter. Faisant elle-même de la voile sur le Saint-Laurent, elle sait la difficulté de voguer sur ces eaux et les problèmes des pêcheurs actuellement. Elle les a donc mis au premier plan de cette histoire autour d’une femme très appréciée qui part en mer et qui sera retrouvée morte dans les filets d’un bateau. Le policier dépêché sur place ne connaît pas cet univers et se laissera trompé par les témoins qui lui parlent. Car Roxanne Bouchard le dit : tous ses pêcheurs sont un peu menteurs.

Lorsqu’elle décrit son enquêteur, on comprend effectivement qu’elle veut s’éloigner du polar américain, elle prévient que son Joaquim Morales n’est pas un flic à l’américain, aux gros bras et au flingue toujours sorti, mais plutôt un homme déchiré par ses émotions, vivant comme il le peut sa crise de la cinquantaine. Elle ne l’utilisera pas dans une série classique; pourtant, elle m’annonce qu’il reviendra dans un autre texte, car, et c’est la première fois que cela lui arrive, elle ressent que ce personnage n’a pas encore tout dit et qu’il lui reste du potentiel.

Il y a donc un projet de plus dans la bourriche de Roxanne Bouchard qui n’en manque vraiment pas. À la fin de cette entrevue, elle m’explique qu’elle participera à différents recueils de nouvelles, dont Crimes à la bibliothèque chez Druide (que nous attendons tous avec impatience à l’automne). Elle écrit également un monologue amoureux, qui sera joué par la comédienne Marie-Joanne Boucher à Joliette en 2016. Enfin, elle revient vers le thème de la guerre puisqu’en partenariat avec la base militaire de Valcartier, elle a pu rencontrer des soldats ayant connu les combats. Son projet est de raconter à leur manière ce qu’ils ont vécu.

Un vaste programme pour cette auteure dont on va probablement lire le nom souvent, quel que soit le genre littéraire.

Pour une chronique sur Nous étions le sel de la mer, je vous envoie chez Richard de Polar, noir et blanc.

Pour entendre l’entrevue que j’ai réalisée, au naturel, pendant les Printemps meurtriers de Knowlton.

Explore posts in the same categories: Entrevues et médias

Étiquettes : , ,

You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

One Comment sur “Entrevue avec Roxanne Bouchard”


  1. A reblogué ceci sur Roxanne Bouchardet a ajouté:
    Des projets à venir!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :