Des prix et des feuilles rouges d’automne

Me voilà de retour d’un village du Bas-du-Fleuve qui, le temps d’une fin de semaine, a fêté le polar québécois. Et c’était, comme d’hab’, fort agréable!

Récit d’un week-end polardeux à Saint-Pacôme.

Petite nouveauté, les festivités commençaient par un conte. Mais pas pour enfants, je vous assure ! Mathieu Barrette a su nous garder en alerte, nous effrayer, mais nous émouvoir aussi, pendant une heure, d’histoire en histoire. Une belle découverte qui nous mettait dans le ton pour le reste de la journée.

Ensuite, pour ne pas perdre la coutume, la table ronde avec deux des auteurs finalistes, Andrée A. Michaud et Hervé Gagnon, Norbert Spehner, l’incontournable du genre et la libraire-blogueuse moi-même. Nous avons discuté sur le thème du style dans le polar pendant une heure et demie et le public s’est fait un plaisir de participer.

Petite avancée dans le temps et c’était le moment du gala. Je passerai sur le menu dont vous vous moquez (mais j’ai beaucoup aimé le dessert, moi!) pour aller directement au point central : la remise des prix !

JackLes deux finalistes présents sont repartis chacun récompensé. Hervé Gagnon a reçu pour son Jack le prix du Premier Polar. L’auteur n’est pas un novice en écriture, loin de là, mais c’était son premier saut vers le roman policier et c’est une réussite. Et si Jack l’Éventreur était venu jusqu’à Montréal ? Hervé Gagnon m’a embarqué sans difficulté dans son polar historique alors que j’y allais à reculons, n’étant pas une fan du genre. J’ai comme l’impression qu’on va le revoir comme finaliste un jour!

BondréeAndrée A. Michaud a remporté le prix Saint-Pacôme ainsi que le prix coup de cœur. Elle nous avait offert Bondrée, un roman à la limite des genres où une histoire policière très bien construite côtoie une écriture magnifique et travaillée. Une de mes découvertes de l’année, dont on lit des passages à haute voix pour mieux saisir la beauté des phrases. Elle est d’ailleurs également finaliste aux prix du Gouverneur Général.

Vous pouvez donc constater que je suis ravie du résultat. Il y avait par contre d’autres excellents romans dans la sélection de cette année, ne l’oublions pas. Comme quoi, la production locale ne va pas mal du tout !

Et pour embellir notre soirée, nous avons eu le privilège de pouvoir écouter la présidente d’honneur, Rita Lafontaine, dans des lectures des finalistes ainsi que d’un extrait de Michel Tremblay. La Française immigrée au Québec que je suis s’est sentie très chanceuse de voir cette grande comédienne sur une scène juste pour nous.

Et voilà, c’était déjà fini et il nous fallait revenir vers Montréal. On a profité de la route pour regarder les couleurs des arbres en se disant que c’était fou le nombre de teintes de rouge qu’il y avait dans une forêt québécoise.

Bye, Saint-Pacôme, on se revoit l’an prochain !

Pour ceux qui auraient envie d’en savoir un peu plus sur Hervé Gagnon, voici l’entrevue que j’avais réalisée lors d’un autre festival, celui des Printemps meurtriers.

Explore posts in the same categories: Entrevues et médias, News

Étiquettes : , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

2 commentaires sur “Des prix et des feuilles rouges d’automne”

  1. Éliane Says:

    Nous commençons à nous remettre du blues post-gala. Merci, chère amie, pour ta participation à cette table ronde pleine d’incontournables (je sens que cette épithète est là pour rester!) où les genres se sont mêlés dans une belle harmonie.
    On pense déjà au prochain… avec des idées de nouveautés qui germent. On en reparlera!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :