La carte blanche à Carnets Noirs

Hier soir, c’était déjà le temps de la Carte blanche à Carnets Noirs sur Choq.ca, et avec Éric, on s’est fait plaisir dans nos choix ! Il n’y a pas de raison de ne pas profiter des ondes pour faire passer nos coups de cœur.

Ombres et soleilPar exemple, je ne pouvais pas faire l’impasse sur Ombres et soleil, le dernier roman de Dominique Sylvain. Parce que j’adore ses deux héroïnes, Lola Jost et Ingrid Diesel, qu’elle avait laissées en bien mauvaise posture dans Guerre sale. Ce livre ne fait pas exception, on y retrouve tout ce qui fait la force de la série : une écriture efficace, des personnages attachants et hauts en couleur, des situations prenantes, des dialogues saugrenus et pourtant totalement crédibles et une histoire dans laquelle on se lance sans hésitation en se demandant où vont finir Lola et Ingrid. Dominique Sylvain arrive toujours à équilibrer humour et sérieux pour faire passer un récit parfois noir en y ajoutant de la légèreté sans rien perdre de son propos.

Mon deuxième choix de la soirée était tout aussi évident pour ceux qui me connaissent puisqu’il s’agissait de Molosses de Craig Johnson. Là encore, une série avec un héros récurrent; je le sais, j’ai tendance à m’attacher.

molossesDans cette sixième enquête, le shérif Longmire n’aura pas le temps de s’ennuyer : on trouve un pouce dans une décharge, un simple accident de la route (impliquant un vieux accroché à une corde, sa belle-fille au volant d’une voiture et une boîte aux lettres!) se transforme en meurtre et en trafic de drogue. Tout est normal dans le comté d’Absaroka, quoi ! J’ai l’impression de me répéter, mais il y a dans Molosses tout le plaisir des Longmire.

Et mes deux critiques de la soirée ne sont pas éloignées puisque Craig Johnson a la même capacité que Dominique Sylvain a allié tension et suspense à un humour détaché et légèrement ironique avec des dialogues qui vous feront forcément sourire. Comme quoi, je reste conséquente dans mes favoris.

Chiennes-de-vieÉric l’est aussi, conséquent, mais lui c’est le noir qu’il préfère. Son choix? Chiennes de vies de Frank Bill, un recueil de nouvelles beaucoup plus sombre. On est bien dans l’Amérique profonde avec ses rednecks comme avec Craig Johnson, mais c’est plutôt coup de poing dans le ventre que légèreté. Un livre qui a, semble-t-il, fortement marqué mon collègue. Intrigant, donc.

Pour en savoir plus sur chacun de ces titres et pour nous écouter en parler, c’est en baladodiffusion ou en ligne sur le site de Mission encre noire.mission encre noire mini

Prochain rendez-vous bientôt avec une émission spéciale, je vous en parle bientôt!

Les titres de la soirée:

Dominique Sylvain, Ombres et soleil, Éditions Viviane Hamy, 2014.

Craig Johnson, Molosses, Gallmeister, 2014 (Junkyard Dogs, 2010), traduit de l’anglais par Sophie Aslanides.

Frank Bill, Chiennes de vies, chroniques du sud de l’Indiana, Gallimard, 2013 (Crimes in Southern Indiana) traduit de l’anglais par Isabelle Maillet.

Explore posts in the same categories: Entrevues et médias, Polar

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

4 commentaires sur “La carte blanche à Carnets Noirs”

  1. Éliane Says:

    Quelques titres à ajouter à ma liste de lecture, donc… merci Morgane, pour ces découvertes, je ne connaissais pas Dominique Sylvain!

  2. BiblioMan(u) Says:

    Les héros récurrents… tout un poème ! Je suis comme toi, je m’attache et je reviens toujours vers ceux avec lesquels je me sens proche.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :