Où est Harry?

Je l’ai terminé il y a des semaines et je ne vous en ai même pas parlé. Blogueuse indigne! Je ne voudrais pas faire des envieux non plus, parce que je suis sûre qu’après Fantôme, nous sommes nombreux à nous demander ce qui est vraiment arrivé à Harry Hole.

Sauf que voilà, les chanceux qui lisent en anglais ont pu se procurer Police pour le savoir. J’avais décidé d’être patiente et d’attendre, mais une amie me l’a prêtée et franchement, je ne pouvais quand même pas refuser.

PoliceMaintenant, à moi de jouer les équilibristes pour faire une critique sans rien dévoiler de l’intrigue. Je devrais peut-être me mettre à écrire sur les romans d’amour Harlequin, ce serait sûrement plus facile.

Donc, Fantôme se terminait avec un Harry en très mauvaise position (et c’est un euphémisme), mis en joue par son propre fils adoptif, Oleg, alors que celui-ci avait déjà tué pour une histoire de drogue. Police ne reprend pas tout de suite la suite de cette intrigue. Oslo n’a pas besoin de Harry pour que des meurtres soient commis et cette fois-ci ce sont les policiers qui sont touchés dans leurs rangs. Des officiers sont retrouvés assassinés sur des scènes de crimes anciens qu’ils n’avaient pas réussi à résoudre. Il semblerait que quelqu’un ait des comptes à régler avec la justice.

Les collègues de Harry sont toujours là, même si l’équipe a été séparée après Fantôme. Ils devront enquêter sans l’aide du flic le plus célèbre d’Oslo. Les vieux ennemis ne sont pas partis non plus, ce qui pourrait poser problème. Rien de nouveau sous le soleil de Norvège.

C’est du Nesbo et je ne m’en lasse pas. L’intrigue est prenante, les personnages solides, le suspense s’installe et on laisse les heures passées sans s’en rendre compte. Nesbo arrive comme d’habitude à distiller des indices au fil de l’histoire, on pense comprendre, et non, il parvient quand même à nous surprendre. C’est efficace, bien foutu, captivant, avec assez de drame pour que cela fonctionne, et un peu d’émotion pour équilibrer.

J’admets, cela peut sonner comme une recette. Peut-être, mais quand elle est bonne, il n’y a pas de raison de la cuisiner régulièrement!

Et Harry dans tout ça? Désolée, je ne vous dirai rien, pas même sous la torture, vous me le reprocheriez ensuite. Il vous faudra lire en anglais (ou en norvégien, si vous préférez!) ou attendre avril pour la sortie en français.

Jo Nesbo, Police, Random House, 2013 (Politi, 2013) traduit du norvégien par Don Bartlett.

Explore posts in the same categories: Polar

Étiquettes : ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

4 commentaires sur “Où est Harry?”

  1. belette2911 Says:

    Bonjour, pour le moment, je n’ai encore lu que le premier tome de la collection, mais je possède les autres, donc, il ne me reste plus qu’a trouver du temps pour les lire, et si en plus, on en ajoute un de plus !😀

    Bon, je note !😉


  2. Grrrrr! Trop hâte! Je passerai bientôt pour tenter de te tirer les vers du nez!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :