Flic au-dessus des flics

En anglais ou en français, Rankin, je lis! Et donc, seulement quelques mois après avoir apprécié le retour de Rebus en langue originale, j’ai droit à une nouvelle sortie par chez nous.

Pas de Rebus cette fois-ci, mais Malcom Fox, inspecteur aux Plaintes, les bœufs-carotte écossais, ou pour ceux qui ne comprendraient pas, la police des polices. Il s’agit là de sa deuxième enquête (honte à moi, j’avais loupé la première!), mais je le connaissais déjà puisqu’il est le flic qui cherche des poux à Rebus dans Standing in Another Man’s Grave, titre marquant la 18e enquête dans la série Rebus et la 3e dans la série Fox. Je vous ai perdu? Regardez donc Wikipédia. Tout ça pour dire que je lis dans le désordre et que ça m’importe peu.

GuetteursDans Les Guetteurs, Malcom Fox et ses deux coéquipiers sont envoyés dans le comté de Fife. Un policier local, Paul Carter, vient d’être condamné pour abus de pouvoir et les Plaintes sont chargées de vérifier que les collègues de l’homme ont seulement détourné les yeux et ne sont pas complices. Rien de bien difficile, sauf que … bien sûr, ça se complique. Malcom Fox, contre sa hiérarchie, va pousser ses investigations plus en profondeur et découvrir un secret qui dépasse la petite ville. Les années 80 semblent lointaines, mais le sentiment nationaliste n’a certainement pas disparu d’Écosse et en haut lieu, on préférerait que certains dossiers restent fermés.

Vous l’aurez compris, Fox est aussi têtu que Rebus tout en étant son contraire. C’est d’ailleurs ce qui les opposent dans Standing in Another Man’s Grave. D’abord, il ne boit pas, c’est pour dire! Et il est bien plus adepte des règlements (quoique, il y a une limite, mais elle est beaucoup plus éloignée que celle de Rebus). Fox nous permet en tout cas de rentrer dans ce service chargé d’enquêter sur la police. Pas simple à vivre d’être le flic des flics. Ils sont détestés par à peu près tout le monde puisque la population les mélange aux autres et que les policiers les prennent pour des traîtres. En même temps, il faut bien quelqu’un pour surveiller ceux qui appliquent les lois. Malcom Fox sait que son travail est important, mais il s’inquiète aussi sur sa capacité à mener à bien une réelle enquête, et c’est sûrement ce qui le pousse à aller plus loin.

J’ai toujours un faible pour les flics bad boy de polar, ceux qui plient les règles à leur vision, mais j’ai quand même apprécié ce personnage plus propret. Rankin l’a construit solide et en nuance. Il s’interroge, essaye de comprendre les motifs de chacun. Et puis il y a le côté plus personnel, la vieillesse de son père et les relations houleuses avec sa sœur; pas simple la famille. En plus, il n’y a pas que lui, ses collègues sont attachants également.

Quant à l’intrigue, elle plonge dans les manœuvres politiques de l’Écosse des années 80, où des groupes extrémistes rêvaient d’indépendance, avec la police et les services secrets qui observaient et manipulaient. De quoi provoquer des réactions violentes, même trente ans plus tard.

Finalement, Rebus? À jamais! Mais je vais garder Malcom Fox aussi.

Ian Rankin, Les Guetteurs, Éditions du Masque, 2013 (The Impossible Dead, 2011) traduit de l’anglais par Freddy Michalski.

Explore posts in the same categories: Polar

Étiquettes : , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

3 commentaires sur “Flic au-dessus des flics”


  1. je suis justement en train de savourer ce roman !!🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :