Qui se cache sous la surface?

Il y a des auteurs que j’attends toujours avec impatience. C’est maintenant le cas de Martin Michaud. Lorsque j’ai reçu son dernier roman, j’ai dû le mettre dans ma bibliothèque, j’avais quelques urgences littéraires. Sauf que … j’ai craqué, je l’ai ouvert et moins de 24 heures plus tard, l’affaire était pliée, le livre lu. Il fait toujours cet effet-là!

Mais un instant que je fasse jouer So What de Miles Davis en fond sonore pour écrire et je vous explique.

Commençons par souligner que Sous la surface comprenait un risque. Nous ne retrouvons pas ici le policier Victor Lessard, qui apparaissait dans ses trois premiers romans. Vous le savez, je n’ai rien contre les héros récurrents, au contraire, je les adore. Mais je trouve qu’un auteur qui obtient le succès avec une série et décide tout de même d’aller voir ailleurs s’il y est, se met en danger et j’admire le geste. Surtout quand c’est aussi bien réussi. En plus, Martin Michaud s’amuse toujours à faire quelques clins d’œil dans ses textes. Merci l’éditeur de me les avoir donnés, j’étais tellement prise dans le récit que je ne les avais pas tous remarqués, mais j’étais contente de les savoir après. Je vous laisse chercher et vous pouvez me demander plus tard!

Sous la surfaceCette fois-ci donc, pas de Lessard et même pas de Québec puisque l’action se déroule au Massachusetts. Leah Hammett est la femme d’un homme politique, Patrick Adams. Elle le suit depuis ses débuts et croit en lui. Le lendemain est le grand jour du Super Tuesday où tout se joue. Sera-t-il élu pour être candidat à la présidence? En cette dernière journée de campagne, ils se retrouvent à Lowell, la ville de leur jeunesse. Depuis qu’elle en est partie, Leah n’y a jamais remis les pieds. Et alors qu’elle essaye de faire bonne figure pour son mari, son passé la rattrape et le drame qui a marqué sa vie revient la frapper.

Comme on dit dans toute critique polar, Martin Michaud nous embarque dans un suspense haletant. Désolée, la phrase n’est pas originale, elle n’en reste pas moins très vraie. On découvre peu à peu la tragédie qui a transformé Leah et les ennuis qui la guettent. En qui peut-elle avoir confiance? Plus personne, car elle ne sait pas qui l’a trahi. Leah ne se rend pas compte, quand elle va se tourner vers son passé, qu’elle a plus à perdre qu’elle ne le pense.

La tension monte rapidement et on n’a qu’une envie: vérifier que tout se terminera bien pour elle. On sent que l’auteur a travaillé son texte pour nous tenir en haleine, mais il n’a pas oublié ses personnages pour autant. Leah est plus complexe qu’on ne le croit au départ, elle a aussi fait quelques erreurs dans sa vie. J’ai trouvé les passages plus introspectifs particulièrement justes. Les hommes qui l’entourent sont des politiciens et c’est un autre aspect intéressant du récit. L’avenir d’un pays n’est pas seulement une affaire d’idéologie et d’espoir, mais bien d’argent, de pouvoir et de manipulation des médias. Constat dépressif, mais vrai et très bien raconté.

Enfin, c’est un roman sur la rédemption. Est-il possible lorsqu’on a commis un crime de faire assez de bien pour se racheter? La réponse n’est pas évidente, mais elle mérite d’être posée et Martin Michaud le fait en nous surprenant jusqu’au bout. Et j’avais même oublié le début quand il est revenu faire le lien dans le dernier chapitre du livre, bouclant le récit parfaitement.

Vous l’avez donc compris, j’ai été emballée et je n’ai pas vu les pages passer. Sous la surface est un excellent thriller, laissez-vous tenter!

Les Français qui me lisent peuvent le commander dans une bonne librairie chez eux ou ici, on est connecté aussi!

Et maintenant, Martin Michaud, on veut bien retrouver Victor Lessard et Jacynthe Taillon, ils nous manquent quand même un peu.

Martin Michaud, Sous la surface, Goélette, 2013.

Petit rappel, Martin Michaud a remporté le prix Saint-Pacôme le 5 octobre dernier pour son précédent roman, Je me souviens. Et si ça vous tente d’entendre ce qu’il a à dire de ce gala, rendez-vous mardi prochain à Mission encre noire sur CHOQ.fm!

Explore posts in the same categories: Polar

Étiquettes : , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :