Chasse à l’homme

Il ne reste plus que quelques jours avant les Printemps Meurtriers de Knowlton! Pour me mettre dans l’ambiance et parce que j’avais trouvé l’auteur fort sympathique au salon de Montréal, je me suis dit qu’il était temps que j’aille découvrir un roman de Jacques Saussey. Deux jours plus tard, c’est chose faite, on dévore vite quand ça se lit bien!

Colère NoireColère Noire nous raconte une affaire précédente de Daniel Magne, capitaine de police à Paris. Il est chargé d’enquêter sur la mort d’un industriel. Tout semble pointer vers un suicide ou un accident; la victime a été retrouvée électrocutée dans son bain, portes et fenêtres closes. Très Cloclo, ça. L’homme ayant des relations et étant proche d’un parti d’extrême droite, les supérieurs de Magne ne souhaitent rien laisser au hasard. Le meurtre est tout à fait plausible aussi et notre flic, du genre à ne pas abandonner. Il poursuivra son enquête jusqu’aux États-Unis et même plus loin.

Jacques Saussey réussit très bien à hameçonner son lecteur. Dès la scène initiale, dans la description de cet assassinat qui ne veut pas en paraître un, il nous accroche et on a envie de voir où il va nous mener. L’affaire, qui semble à la base très simple, se complexifie rapidement et des indices inutiles sont habilement semés. Les mobiles les plus évidents ne sont pas toujours les bons.

On se dit parfois que l’intrigue est tordue et les hasards un peu trop gros, mais cela marche parfaitement comme ça. On ne le voudrait pas autrement. C’est en tout cas exactement ce dont j’avais besoin quand je l’ai lu cette fin de semaine.

Et puis, il y a les personnages, en particulier Daniel Magne et sa jeune collègue Lisa Heslin. Jacques Saussey ne réinvente pas le rôle d’enquêteur dans le polar, mais il l’utilise bien. Magne est une belle représentation du genre: flic buté, prêt à tout pour faire son métier même si sa vie personnelle doit en pâtir. Il ne tombe pourtant pas dans la caricature puisque celui-là n’est pas (encore) alcoolique. Juste humain, avec un boulot pas toujours facile.

Même si Magne est vraiment attachant, Lisa est peut-être plus intéressante. Jeune policière dans un monde d’homme, elle ne demande qu’à prouver ses compétences. Reléguer jusque-là à des tâches administratives, cette enquête est sa chance de montrer qu’elle est capable d’être un bon flic. Elle apprendra la réalité du métier de manière assez brutale.

Le tout est bien mené, malgré une ou deux petites incohérences qu’on pardonne facilement. Richard, de Polar, noir et blanc en sourit dans sa critique. Et je suis sûre que Jacques Saussey saura y remédier dans ses prochains romans. Une belle découverte, comme on dit.

Et je me ferai un plaisir de le dire à l’auteur en personne puisqu’il est un des invités des Printemps Meurtriers de Knowlton cette fin de semaine. Pour ceux qui seront dans le coin, il discutera sur le thème de « Qui mène? Le personnage ou l’histoire? » samedi à 16 h et le dimanche, il fera partie de la table ronde internationale à 14 h 30.

Jacques Saussey, Colère Noire, Les Nouveaux auteurs, 2012.

Petite note: J’avais déjà dit ici que les maisons d’édition qui s’appuyaient trop sur les avis de lecteurs me gênaient un peu aux entournures. J’avais aussi fait mon mea culpa dans le même article en constatant que cela réservait heureusement quelques bonnes surprises. N’empêche que quand une lectrice s’exclame sur la 4e de couverture: « on pense un peu à Agatha Christie…! », cela fait doucement rigoler. En même temps, ce qui compte peut-être, c’est qu’on ait aimé ça toutes les deux. Les références, ça se discute…

Explore posts in the same categories: Polar

Étiquettes : , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :