Polar, Vacances et prix littéraire, que du bonheur!

Je suis de retour de Knowlton. J’en parlerai plus longuement bientôt avec photos à l’appui, mais je vais d’abord laisser décanter.

J’attends aussi d’avoir plus de temps puisqu’un sac de voyage remplace l’autre. Après deux jours dans la campagne québécoise, me voilà en route vers le sud de la France pour une visite familiale. Donc silence radio probable de 3 semaines, j’ai bien l’intention de lire, mais je garderai sûrement les commentaires pour mon retour.

J’ai quand même envie de faire un bilan rapide de l’événement; comprendre, il faut que j’en parle, c’était vraiment trop bien!

Pour une première édition, Knowlton a été selon moi une réussite. La météo était d’ailleurs avec nous puisque le soleil ne nous a pas quittés. Je raconterai plus longuement les différentes tables rondes et conférences, mais elles furent toutes très intéressantes. L’ambiance chaleureuse a permis des rencontres très agréables. Je pourrais continuer comme ça pendant des pages, mais je vais vite être à court d’adjectifs positifs! Un écrivain, à l’aide!

Je reviendrai donc bientôt développer ce qui s’est dit pendant ses deux jours. Il y aura aussi des entrevues à écouter avec certains des auteurs puisque j’ai eu le plaisir d’en questionner quelques-uns micro à la main et je suis sûre que Richard, de Polar, noir et blanc, nous narrera plus en détail cette fin de semaine.

En bref, il faisait beau, les discussions ont été passionnantes, les auteurs charmants et intéressants et R.J. Ellory est très sympathique. La fille de Carnets Noirs est donc absolument enchantée de son escapade dans les Cantons-de-l’Est. Quand c’est qu’on repart?

Je n’oublie pas l’information de la soirée d’hier, puisqu’on y a annoncé le lauréat du premier prix Tenebris, le prix du meilleur roman policier de langue française distribué au Québec. Il s’agit de Sylvain Meunier pour Les Mémoires d’un œuf publié à la Courte Échelle. Richard en a fait la critique sur son blog.

Et maintenant à moi la cuisine maternelle, la baguette et les croissants et peut-être aussi les Danettes (c’est bizarre, il n’y a pas de Danette au Québec). Le premier qui me dit que j’ai l’accent québécois, je lui fais un bec!

Explore posts in the same categories: News

Étiquettes : , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

7 commentaires sur “Polar, Vacances et prix littéraire, que du bonheur!”

  1. Éliane Says:

    Bon voyage, reviens-nous toute illuminée de bonheur familial et le bec luisant de Danettes (comme si je savais ce que c’est, hi hi hi!)

    Le Ténébris vient compléter la collection de prix de Sylvain Meunier, on est contents!

  2. Richard Says:

    Bonjour Morgane,

    Il me manque quelques grammes d’énergie pour commencer un compte rendu de cette fin de semaine !! Mais demain, peut-être, j’aurai retrouvé mes esprits … et je pourrai écrire mes impressions de cette première édition des Printemps meurtriers de Knowlton.

    En attendant, je te souhaite un bon retour chez maman !! Et qui sait, tu feras peut-être une rencontre surprise dans le rues de Paris !

    À très bientôt !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :