Aimez-vous les bains de foule?

Ça y est, il fait nuit à 17h, le froid est arrivé, on a ressorti les gants, les publications québécoises paraissent par dizaines en librairie. Pas de doute, c’est le temps du Salon du livre de Montréal. Pour ceux qui ne seraient pas loin de la métropole, il aura lieu du mercredi 16 au lundi 21 novembre à la place Bonaventure.

La bonne nouvelle de la cuvée 2011 est la présence d’un auteur de polar québécois parmi les invités d’honneur. La cause avance! Et on peut être certain qu’avec Martin Michaud comme avocat, elle sera bien défendue. Cela marque en tout cas une reconnaissance claire du polar d’ici et ça, c’est important. 2011 semble être une bonne année pour l’auteur puisqu’il a déjà remporté le prix Saint-Pacôme en septembre avec son dernier roman, La chorale du diable. Comme en plus, il mérite tous ces honneurs, cela fait plaisir.

Vous pourrez donc le rencontrer au salon où il participera à des tables rondes et des discussions. C’est aussi le moment de flâner un peu et d’aller découvrir les autres auteurs. Toutes les informations se trouvent sur le site internet du Salon du livre et vous pouvez même créer votre carnet pour organiser votre visite.

Comme d’autres libraires, je reste tout de même parfois sceptique face à cet évènement et pour ceux que cela intéresserait, mon collègue Éric s’était fait le relais de ce questionnement sur le blog de la librairie Monet il y a deux ans. La problématique demeure la même: un salon des diffuseurs, une surmédiatisation de noms déjà très connus et la place des libraires et des auteurs plus confidentiels dans tout ça?

Cela ne m’empêchera pas de faire comme tout le monde et d’aller y faire un tour. Il faut quand même l’admettre, c’est une bonne période pour la littérature, beaucoup d’auteurs sont en ville, les médias sont présents, on parle du livre et c’est tant mieux!

 

Publicités
Explore posts in the same categories: News

Étiquettes : ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

11 commentaires sur “Aimez-vous les bains de foule?”

  1. Éric Forbes Says:

    Il est bien le Michaud ? Son premier, je l’avais abandonné après une cinquantaine de pages, à l’endroit où surgissait le surnaturel.
    Pour ce qui est du salon du livre, sais-tu s’il va y avoir des discussions autour du polar ?

    • Morgane Says:

      Il y a une part de surnaturel aussi dans le deuxième. Ça ne m’a pas dérangé et je l’ai vraiment apprécié mais cela peut être un problème pour ceux que qui n’aiment pas ça.
      Pour les discussions, je n’ai rien vu sur le polar uniquement. Il y a une table ronde sur les ombres du passé avec Martin Michaud le samedi à 12h30 et il devrait sûrement en être question dans le tête à tête entre Martin Michaud encore et Laurent Laplante le dimanche à 16h30. Sinon, il y a une animation polar jeunesse avec Laurent Chabin je pense. Mais tu peux aussi faire la file pour faire signer ton exemplaire du dernier Chrystine Brouillet 🙂

  2. norbert spehner Says:

    Martin Michaud invité d’honneur du Salon du Livre, alors qu’il n’a encore publié que deux bouquins, tout un exploit ! Et un pas en avant pour le polar québécois….

    Je serai aussi au Salon le samedi et le dimanche (pour l’horaire exact au stand Alire, voir le programme).

    Éric: le deuxième de Michaud est meilleur que le premier. C’est un « vrai » polar. où le surnaturel qui te donne des boutons a été évacué.

    J’ai regardé le programme en vitesse, mais hormis un truc sur le polar jeunesse, il n’y a rien de prévu pour le roman policier.

    En passant, merci d’avoir suggéré L’honneur d’Edward Finnigan (Hellstrom et Roslund). Il y a longtemps qu’un polar ne m’avait autant pris aux tripes. Ça frappe dur, ça bouleverse et l’histoire est passionnante et originale.

    • Éric Forbes Says:

      Pour le Hellstrom et Roslund, heureux de savoir que je ne suis pas le seul à avoir été frappé de plein fouet. Pour le Michaud, je vais peut-être me laisser tenter.

      • Éliane Vincent Says:

        Je ne demande pas mieux que d’être frappée à mon tour… encore un titre sur mon interminable liste!

        Quant au Michaud, je seconde, son équipe fait un super boulot de relations publiques pour le propulser invité d’honneur si tôt dans sa carrière, surtout une carrière de polar. Faut dire qu’il est plutôt fait au moule pour ce genre de prestations… la grande gueule de l’emploi!

  3. norbert spehner Says:

    Ça fait quelques semaines que je j’ai lu et ma mémoire me joue peut-être des tours, mais dans le premier le surnaturel était structurel, intervenait dans l’intrigue, alors que dans le deuxième, il est saupoudré à dose homépathique. Ça tient plus du fantasme, du dés(équilibre) psychique que de l’horreur gothique. Pas de quoi s’énerver, donc…

  4. andré Says:

    Éric Forbes qui abandonne une lecture à mi-parcours, ça devient redondant. Peut-être qu’il n’aime plus le polar… (ah ah ah) Je viens de finir le 1er roman de Gillian Flynn: Sur ma peau. Comme Les lieux sombres, j’ai adoré. Si loin des lieux communs et des enquêteurs déjà vus partout mille fois.

    • Éric Forbes Says:

      Pour un polar lu, j’en abandonne, en moyenne, trois.

    • Morgane Says:

      Merci André, j’étais sur le point d’écrire qu’Éric pourrait se tourner vers les histoires de vampires peut-être, du surnaturel en masse 🙂 Un peu de Bit-lit?
      Je n’ai pas encore lu Sur ma peau mais je devrais puisque j’avais beaucoup aimé Les lieux sombres.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :