Besoin d’un alibi?

Je ne suis en général pas très portée sur les revues. Mais il faut tout de même saluer la parution d’une nouvelle venue spéciale polar: Alibi. Attention à la confusion au Québec, il ne s’agit pas de la revue bien connue Alibis mais d’une consœur française.

Tout d’abord, pour la vue, l’objet est assez beau: papier de qualité, photos léchées, format original, travail de mise en page.

Pour la lecture? J’en suis presque à la fin et tous les articles m’ont intéressée, pas si courant dans mon cas!

Le concept est intriguant puisqu’il s’agit de parler polar en mêlant fiction et réalité, littérature et faits divers. Dans ce premier numéro, on retrouve des entrevues d’auteurs (R.J. Ellory, Marcus Malte), le portrait d’Édimbourg vu à travers le regard de Ian Rankin ou encore des articles sur Guy Georges, le tueur de l’est parisien, et un tueur en série italien. Cela part dans toutes les directions pourvu que cela soit noir: littérature, cinéma, séries télé. De quoi engranger de nombreuses idées pour les soirées froides (et on va en avoir besoin avec les -20° d’aujourd’hui!).

Le premier numéro s’attache plus particulièrement aux auteurs qui connaissent bien le milieu criminel pour l’avoir fréquenté d’un côté ou de l’autre de la barrière. Quand flics et malfrats prennent la plume, cela peut devenir passionnant. Vous reconnaitrez facilement certains noms sous les articles, des passionnés du genre qui peuvent nous en apprendre beaucoup.

S’il faut à tout prix des critiques, je n’en ferais que deux. Le prix (15 euros) me parait un peu élevé même si l’objet est beau et complet. la deuxième? Le dossier de presse parle d’un nouveau concept entre magazine et livre, soit un « magbook ». Les québécois doivent commencer à déteindre sur moi parce que ce mot-là ne me plait vraiment pas!

À part ces légers détails, pour l’instant, rien d’autre à dire à part beaucoup de bien. Mais je vous laisse aller y jeter un coup d’œil vous-même, vous la trouverez en librairie.

Malheureusement, d’après mes premières recherches, elle n’est pas encore distribuée au Québec mais je me renseigne et je vous tiens au courant.

Publicités
Explore posts in the same categories: Réflechissons un peu

Étiquettes :

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

7 commentaires sur “Besoin d’un alibi?”

  1. Éric Forbes Says:

    15 euros ? 30$ ici, donc ? Un peu cher. Autre chose, comme une revue Alibis (avec un ‘s’, soit) existe déjà ici, je l’aurais peut-être baptisée autrement.

    • Morgane Says:

      Probablement, connaissant les français (je peux, j’ai le passeport!), qu’ils ne savaient pas qu’il y avait déjà un Alibis francophone. Ou alors ils ne l’ont pas pris en compte car il n’est pas largement diffusé là-bas. Mais je suis d’accord c’est dommage. Surtout que les deux n’ont vraiment rien à voir, ils touchent à deux aspects très différents du polar.

  2. norbert spehner Says:

    Seule consolation pour les Alibiens d’ici, la confusion et Google aidant, on va peut-être avoir des tas de nouveaux visiteurs involontaires sur notre site, et qui sait, de nouveaux abonnés. Faut voir le bon côté des choses ! 🙂
    Par ailleurs, mon petit démon de la perversité (non, ça n’est pas de la jalousie !) me rappelle que la plupart de ces revues françaises (surtout à 15 euros) , que ce soit en SF/fantasy ou en polars, ne font généralement pas long feu…

  3. Éliane Says:

    Sans compter que ce concept de «magbook» (tu as raison, quel mot horrible) ressemble déjà furieusement à notre Alibis à nous.

    Bref, je joins ma voix au chauvinisme ambiant pour dire à messieurs Spehner et Pettigrew qu’ils peuvent dormir tranquilles, vive l’Alibis original!

  4. Bruno Says:

    Un excellent ouvrage que ce nouveau mag qui voit le jour en France après d’autres tentatives restées sans lendemain comme  » Shanghai express » qui pourtant était une revue très bien faite. Gageons que ce mag aura aura la chance de perdurer. Quant au prix, 15 euros ramené à la périodicité ( trimestrielle) de parution ca ne revient finalement pas très cher, et pour avoir lu le mag ca les vaut largement par le contenu! Par contre dommage que le mien commence déjà à perdre ses pages, mais il est vrai que je ne l’ai pas ménagé non plus ^^

  5. Paul Arre Says:

    Un « magbook »? C’est cute! 🙂

    En effet ça promet quelques confusions avec Alibis. Mais le prix aidera à lever toute ambiguïté: 15 euros, aïe aïe!

    • Morgane Says:

      C’est peut-être le transfert en dollars canadiens qui nous fait encore plus mal 🙂
      Mais c’est vrai que j’ai beaucoup aimé le contenu et la manière de le présenter.
      Et on n’aura jamais assez de revues spécialisées de qualité!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :