Le top de Noël

Ce sera plus que probablement ma dernière note pour l’année 2010 puisque je m’envole demain vers l’Europe pour passer Noël en famille. Croiser les doigts pour moi,  je n’ai aucune envie de passer le réveillon dans un aéroport.

Et pour finir définitivement polar, voici l’exercice traditionnel du top de l’année puisque j’ai dû me prêter au jeu pour la librairie.

Alors un top 5 mais sans ordre de préférence, je n’y serais pas arrivée:

Sukkwan Island de David Vann chez Gallmeister.

Underworld USA de James Ellroy chez Rivages. D’avoir rencontré le bonhomme en question a ajouté un plaisir supplémentaire à ma lecture.

Le Camp des morts de Craig Johnson chez Gallmeister.

Salt River de James Sallis en Série Noire.

Les Anonymes de R.J. Ellory chez Sonatine.

Je vous souhaite à tous un excellent noël et pleins de polars en cadeau! Je reviens en 2011.

Publicités
Explore posts in the same categories: Presque du polar

Étiquettes : , , , , , , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

15 commentaires sur “Le top de Noël”

  1. Éric Forbes Says:

    En faisant l’exercice, je constate d’abord que l’année 2010 ne passera pas à l’histoire, et qu’ensuite, à mon plus grand désarroi, il n’y aura pas de Gallmeister dans ma liste cette année encore ! Pas de québécois non-plus, mais je ne désespère pas.
    Voici donc mes 5 (ou 6) préférés dans le désordre:
    Les canards de plastique attaquent, de Christopher Brookmyre, Denoel.
    Starvation lake, de Bryan Gruley, Cherche midi
    The blonde, de Duane Swiercynski, Rivages
    Rupture, de Simon Lelic, Masque
    Cold in hand, John Harvey, Rivages
    Sous les bruyères, de Belinda Bauer, Fleuve noir

    Voilà. Joyeuses fêtes !

  2. Éric Forbes Says:

    Et le plus mauvais polar est, selon moi: L’enfant perdu, de John Hart, chez Lattès. Je n’explique pas pourquoi, lisez-le plutôt !
    On ne parle pas assez des mauvais polars !

    • Morgane Says:

      C’est vrai que j’ai aussi beaucoup aimé Rupture. The Blonde est sur ma liste à lire ainsi que quelques autres de ton palmarès. Pour L’enfant perdu, pas sûre que je vais essayer :-).

  3. norbert spehner Says:

    Hum…Exercice difficile ! En 2010, j’en ai lu un peu plus de 110…
    Les titres qui m’ont le plus intéressé :
    13 heures, de Deon Meyer
    Deux romans à suspenses de Linwood Barclay
    Starvation Lake, de Bryan Gruley
    If the Dead Rise Not et Field Grey, de Philip Kerr (la suite de la trilogie qui en compte sept…inédits en français, of course)
    Toutes les couleurs des ténèbres, de Peter Robinson
    L’Officier de Malte, deMark Mills
    Exit Music, de Ian Rankin
    L’homme inquiet, de Mankell
    Le Marchand de sable va passer, du canadien Andrew Pyper
    Deux révélations québécoises:
    Marc Michaud, Il ne faut pas parler dans l’ascenseur
    Jean Louis Fleury, Le Syndrome de Richelieu

    Je suis surpris de ne pas trouver Chrystine Brouillet dans le palmarès d’Éric. Un oubli ? Un acte manqué ? Son dernier est plutôt mauvais, une fois de plus…
    Blague à part, on ne parle pas assez des mauvais polars, c’est vrai et c’est dommage, mais c’est probablement parce qu’il y a trop de livres et qu’on préfère retenir ceux qui en valent la peine. Parce qu’une liste de navets, je n’aurais aucun mal à vous en dresser une. Mais bof…
    Joyeuses fêtes à tous !

  4. Éliane Says:

    Oh Oh, c’est à moi que reviendra donc l’honneur de prendre mon ami Norbert en flagrant délit de coquille : le charmant auteur qui a fait se pâmer toutes les filles au dernier gala se Saint-Pacôme s’appelle Martin Michaud, pas Marc! Hon…

    Peux pas croire que c’est de la jalousie, je mettrai donc l’erreur sur le dos des 110 polar lus, ce qui excuse bien une petite méprise de palmarès.

    Mais quand même, prendre Norbert en flagrant délit, hou!!! Ça sera mon cadeau de Noël!

    Quant au palmarès, merci pour les listes de lecture, je ne m’ennuierai pas, mais je ne m’avancerai pas à vous en soumettre une, je m’efface devant vos talents!

    Joyeuses Fêtes à tous et bon voyage à notre libraire préférée, avec le moins de transit possible sur un banc d’aéroport!

  5. norbert spehner Says:

    Aaaargh, comme disent les Biélorusses ! Mais c’est bien la preuve féfinitive que je ne suis le « pape » de rien vu que je suis faillible ! Toujours ça de gagné…Déjà que je ne fais pas de bulles, non plus.
    MARTIN Michaud, bien sûr…Merci Éliane.

  6. cynic63 Says:

    Ah oui, Rupture, c’est vraiment un excellent roman. Surtout pour un premier. Sallis est également bienvenu dans cette liste, c’est sûr. Reamrquez, c’est vrai qu’un « worst of » pourrait être drôle également

  7. Éric Forbes Says:

    J’ai oublié L’hiver des lions, de Jan Costin Wagner, probablement le meilleur polar que j’ai lu cette année.

  8. Dialog Says:

    Il y a un gros avantage pour un lecteur prudent lorsque plusieurs fans éclairés de polars sortent leur palmarès :
    on risque moins de se tromper dans ses achats lorsque le même titre revient dans la liste de plusieurs de ces commentateurs.

    Personnellement le polar que j’ai préféré (du cru 2010 publié en France) c’est  » Les anonymes « .

    • Éliane Says:

      C’est bien vrai. J’en suis au deuxième tiers des Anonymes et c’est effectivement un excellent thriller.

      Merci à tous pour vos listes éclairées et bonne annnée, avec juste assez de tout ce que vous aimez!

      😉

      • Richard Says:

        Bonjour Éliane,
        J’ai bien hâte de lire tes commentaires sur « Les anonymes » …
        Un de mes préférés en cette année qui se termine!
        Je te souhaite une très belle année 2010 !

        Et un petit bonjour, à Morgane … dans le Sud de la France !

  9. Morgane Says:

    Il s’en dit des choses quand je ne suis pas là.
    Merci pour les pensées positives, elles ont sûrement aidé à m’amener à bon port. Avec du retard et sans valise, d’accord 🙂 mais au moins je suis arrivée à temps pour noël!
    Et vos listes me donnent plein d’idées de lectures futures. Pour celle du pire polar, je vais éviter, on me dirait encore que les français sont méchants!

  10. Jean-Marc Says:

    Je ne sais pas comment vous faites pour n’en garder que 5 …
    J’ai eu un mal fou à me restreindre à 10, et ça donne ça :
    James Ellroy / Underworld USA
    Larry Beinhart / L’évangile du billet vert
    Ken Bruen / En ce sanctuaire
    David Peace / Tokyo année zéro
    Raul Argemi / Patagonie Tchou Tchou
    Francisco Gonzalez Ledesma / Il ne faut pas mourir deux fois
    Massimo Carlotto et Francesco Abate / Fais-moi confiance
    Pascal Dessaint / Les derniers jours d’un homme
    Dominique Manotti / Bien connu des services de police
    Antoine Chainas / Une histoire d’amour radioactive

    Pour le plus mauvais, c’est facile, c’est Le chuchoteur d’un italien dont j’ai déjà oublié le nom !

    Bonne année 2011.

    • Morgane Says:

      Pour n’en garder que 5, je me plonge dans plus vieux, ça limite mes nouveautés 🙂 Par exemple en 2011, il me faudra lire Patagonie Tchou Tchou ou encore Antoine Chainas. Si peu de temps et tant de livres!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :