Le crime est à la page!

Mon mois de décembre va définitivement être placé sous le signe du polar. Côté blog, bien sûr car il y a quelques commentaires de lectures qui devraient arriver bientôt, promis. Mais côté boulot aussi, j’y travaille depuis quelques temps déjà mais là ça devient réel.

À partir du 22 novembre et jusqu’à début janvier, vous trouverez à la librairie Monet (où je passe quarante heures de ma semaine!), une salle exclusivement réservée au roman policier. Vous pouvez bien imaginer que je me suis fait plaisir en faisant mes commandes. Vous y retrouverez donc bien sûr les classiques et gros vendeurs (il faut bien et de toute façon il y en a des très bons dans le lot) mais aussi des éditeurs moins présents en librairie d’habitude pour cause de manque de place. Et puis comme on leur réserve une salle, ce sera bien plus facile de les mettre en avant. C’est logique, plus de place, plus de livres! Mes collègues en jeunesse et en bande-dessinée sont aussi de la partie, ce sera donc du polar sous toutes les formes et pour tous les âges.

Pour ceux qui sont dans les environs et qui auraient envie d’écouter parler polar, il y aura trois évènements.

Jeudi 2 décembre à 19h. Une table ronde réunira quatre auteurs québécois: Luc Baranger (Au pas des raquettes), Jean Lemieux (Le mort du chemin des Arsène), André Marois (Sa propre mort) et Jacques Savoie (Cinq secondes). C’est Tristan Malavoy-Racine qui animera le débat. J’ai hâte d’entendre ce qu’ils ont à dire.

Dimanche 5 décembre.

À 14h, une conférence de Norbert Spehner sur l’état du roman policier au Québec. On a souvent l’occasion de le lire dans La Presse ou dans Alibis mais moins souvent de l’entendre et j’ai très envie de savoir ce qu’il pourra dire du sujet.

Et à 15h, une table ronde sur le rôle des différents médias dans la promotion de la littérature policière. Vous me voyez venir, là? Et oui, on parle aussi de blog. Je serai donc de la partie, avec Richard de Polar, noir et blanc pour les blogueurs, Norbert Spehner sera la voix des journalistes et Michel Vezina parlera en tant qu’auteur et éditeur. Je commence déjà à stresser, ce sera ma première expérience du genre.

Pour plus d’information et pour réserver votre place, vous pouvez aller voir sur le site de la librairie Monet.

J’espère aussi que je pourrai croiser quelques lecteurs de ce blog pour faire plus ample connaissance et que ceux qui viendront apprécieront l’expérience!

Publicités
Explore posts in the same categories: News

Étiquettes : , , , , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

14 commentaires sur “Le crime est à la page!”

  1. Éliane Says:

    Que voilà un beau programme. Des fois, c’est vraiment moche que 400 km nous séparent, mais je serai sûrement là, dans le coin en haut, à gauche, pour écouter ce que tout ce beau monde aura à dire. Ne t’en fais pas, le stress des premières te donnera des ailes et tes invités (que j’ai presque tous eu l’honneur de rencontrer) sont des gentlemen, ils te donneront 2 jours de bonheur certain!

    Bravo pour la section polar de ta librairie, voilà qui montre de l’audace et de la passion à revendre. Je te souhaite un beau succès, c’est un genre qui a de l’avenir! Et si jamais tu voulais mettre en évidence les finalistes du seul prix québécois qui récompense le polar, je me ferai un plaisir de te fournir du matériel graphique! Notre saumon policier est très photogénique…

    Bravo, vraiment, je te regarde de loin et ça fait plaisir!

    • Richard Says:

      Bonjour Éliane,

      C’est certain qu’une partie de nous-mêmes sera tournée vers Saint-Pacôme … Tu ressentiras sûrement les vibrations et les ondes … noires de nos lectures et de nos échanges !!!

      Au plaisir de te rencontrer.

      • Morgane Says:

        J’essaierai de raconter nos échanges et je suis sûre que Richard fera de même pour ceux qui sont loin. Et j’espère bien que nos invités seront gentils, sinon, j’aurai au moins réussi à stresser Richard. Mais je dois dire que c’est assez excitant de monter la salle, la remplir de polar et savoir que des passionnés vont venir voir. Et cela a déjà commencé! Quand en plus, ton patron te donne plus ou moins carte blanche pour le stock, c’est beaucoup de stress mais beaucoup de plaisir.
        Merci Éliane pour le matériel graphique, je mettrai en avant le prix St-Pacôme et je t’enverrai une photo.

  2. Richard Says:

    Bon ! Maintenant que tu le dis … je stresse un peu, moi aussi.

    Et alors, on n’aura qu’à laisser parler notre passion.

    Et être ce qui nous caractérise …: de bons (de très bons !) passeurs littéraires.

    Un gros merci à la Librairie Monet de nous donner, enfin, l’occasion de réunir les passionnés … et l’objet de leur passion !

  3. jeanjean Says:

    eh bien, je ne suis pas vraiment dans les environs, disons à quelques milliers de Kms, et je le regrette…
    Les éditions du Seuil viennent de publier en France un roman d’Andrée Michaud, Lazy Bird. Je découvre, et j’ai beaucoup aimé.
    Je connais un peu les bouquins de Luc Baranger, mais pas du tout les 3 autres auteurs que tu cites. Tu peux en dire 2 mots, ou alors celui que tu préfères ? Merci, et bon mois de décembre alors !

    • Morgane Says:

      Pour une fois que cela ne se passe pas à quelques milliers de Kms de nous 🙂
      je n’ai pas encore lu Lazy bird qui a été publié chez Québec-Amérique l’année dernière. Je devrais peut-être.
      Pour les autres auteurs invités à part Luc Baranger, je peux les présenter rapidement.
      André Marois, comme Luc Baranger d’ailleurs, est un français immigré (on est nombreux!). Il écrit en jeunesse et en adulte, principalement du noir. Un de ses derniers livres est Sa propre mort. Jean Lemieux écrit aussi pour les enfants et les adultes. Il a quelques polars à son actif dont Le mort du chemin des Arsène qui nous amène du côté des Îles de la Madeleine. Je n’ai pas encore lu Jacques Savoie, Cinq secondes étant son premier du genre policier, je pense. Il a tout de même reçu le prix St-Pacôme cette année.
      Je dois avouer que je penche plutôt pour André Marois, peut-être parce que c’est le seul que je connais. Mais j’aime son écriture, ses histoires, dans le dernier sa réflexion sur les médias sociaux et comment on les utilise, les thèmes qu’il aborde. En même temps, Au pas des raquettes de Luc Baranger était jubilatoire.
      En fait, je ne sais pas si on peut trouver les romans de la Courte échelle en France (pour André Marois et Jean Lemieux) mais sûrement par la librairie du Québec à Paris.
      Mais pour résumer, il me tarde juste de tous les rencontrer!

  4. Liceal Says:

    Sûre que je ne peux pas participer au concours? Peut-être que si je me déguisais en, voyons, Richard, je pourrais 😉

    • Richard Says:

      J’aimerais ça voir le résultat de la transformation !!
      C’est évident que ça mériterait un prix … dans la section « Horreur et science-fiction » …!

  5. Paul Arre Says:

    Une salle polar… ooooh… si en plus il y a des fauteuils profonds comme des tombeaux et des fleurs étranges sur les étagères, ça me botte 😉

    • Morgane Says:

      On a les fauteuils… plus ou moins profonds. Je peux toujours jouer la fleur étrange 🙂 En tout cas, tu es le bienvenu. Si tu viens entre dimanche et jeudi, je serais ravie de te faire la visite guidée.

  6. Dialog Says:

    C’est vrai ! J’ai vu, de mes yeux vu, l’avant-première de la salle Polar avec la Passionara en personne et un sympathique collègue mettre la dernière main à l’aménagement de la salle : il y a du stock et du bon. Du très bon. On ne sait plus où donner de la tête. Les fauteuils seront bienvenus pour se reposer.

    Le Polar, avec un grand P, méritait bien cette grand-messe, lui, ce genre littéraire qui célèbre la vie, la souffrance, l’humour, l’amour et la mort mieux que tout autre.

  7. manon Says:

    Est-ce quelqu’un connaît ce nouvel auteur de la série Coulée noire chez Broquet, Andrée Dahan? Elle est très bonne dans son dernier roman Le coût de la beauté qui se passe à Laval. J’espère qu’on en entendra parler. J’aime partager vos coups de coeur, je découvre de nouveaus auteurs, merci!
    Manon


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :