Partie de pêche

Stoney Calhoun travaille dans une boutique de pêche dans le Maine en faisant occasionnellement le guide. Il vit dans une cabane dans les bois avec son chien Ralph et est amoureux de Kate, sa partenaire en affaire. Une vie normale, quoi… Enfin elle le serait presque s’il n’avait pas perdu la mémoire sept ans plus tôt. Qui était-il, que faisait-il et pourquoi s’est-il réveillé dans un hôpital pour vétérans après soi-disant avoir été frappé par la foudre? Il n’a aucune de ces réponses mais il est sûr qu’il n’a pas passé sa vie d’avant à vendre des mouches artisanales à des pêcheurs amateurs.

Dark Tiger est la troisième enquête de Stoney Calhoun. La semaine débute plutôt mal pour lui, on lui annonce que le propriétaire veut reprendre le local dans lequel il a sa boutique et sa partenaire a des problèmes de son côté. Mauvais karma ou embrouille? La réponse arrive vite puisque l’Homme au Costume lui rend visite. Cet agent du gouvernement qui le tient en observation depuis sept ans lui propose un marché: Calhoun accepte d’enquêter pour lui et tous ses ennuis s’effacent. Une offre difficile à refuser. Il se retrouve donc en route vers Loon Lake dans le nord-est des États-Unis près de la frontière canadienne. Embauché comme guide de pêche par une réserve de luxe, il va devoir enquêter sur la mort dans les parages d’un autre agent. Comme le lui a dit l’Homme en Costume: « ton pays a besoin de toi. »

Calhoun retrouve des réflexes d’enquêteur qu’il se doutait avoir sans vraiment savoir d’où ils viennent, mais l’entraînement est bien là et il va lui servir. Qui avait intérêt à la mort de l’agent et que se trame-t-il dans cette réserve? Il va devoir rapidement cerner les gens qui l’entourent s’il ne veut pas que l’hécatombe continue.

Stoney Calhoun est énigmatique, on a envie d’en savoir plus, de le découvrir en même temps qu’il se comprend lui-même. Prompt à agir et pourtant réfléchi, il semble avoir développer une philosophie de vie proche de sa profession, calme et observation. À la fois bourru et très sensible, il se méfie de tous. C’est un personnage auquel on s’attache et j’irai volontiers lire ses premières aventures.

Encore une fois chez Gallmeister, au delà de l’enquête, c’est un roman de nature et de grands espaces. Nous sommes loin des villes et de leurs violences urbaines et confronté à la même brutalité, aux trahisons et aux rancœurs. La bassesse humaine est partout et la solitude parfois inquiétante. Et pourtant, il y a des descriptions de parties de pêche qui appellent à la sérénité même si l’on n’est pas pêcheur, les lacs sont calmes et Tapply nous donne envie de nous y éloigner de la civilisation.

Et Dark Tiger dans tout ça? Il s’agit simplement d’une mouche, parfaite pour attirer les saumons et les truites des lacs. Calhoun saura-t-il bien ferrer?

William G. Tapply, Dark Tiger, Gallmeister, 2010 (Dark Tiger, 2009) traduit de l’américain par François Happe.

Publicités
Explore posts in the same categories: Polar

Étiquettes : ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

3 commentaires sur “Partie de pêche”


  1. D’accord avec toi. Ce qui m’a gêné, c’est la fin que j’ai trouvé abrupte. J’ai donc été un peu déconcerté et donc déçu par rapport aux 2 premiers volumes qui sont extras.

  2. Richard Says:

    Bonjour Morgane,
    Ma pile à lire est tellement haute.
    Je passerai donc mon tour !
    Bonnes lectures
    Amitiés


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :