Non, je ne rembourserai pas.

J’avais poussé un cri de rage il y a quelques temps déjà sur le concept du « satisfait ou remboursé » appliqué au livre. Ma cible principale était à ce moment-là Hachette Canada et son magnifique collant rouge qui continue d’ailleurs de proliférer sur les nouveautés. Je ne me répéterais pas et je vous renvoie à mon billet.
Mais pourquoi ce retour au sujet? Parce que malheureusement le mal s’étend dans toutes les directions. Du côté des éditeurs, cela se poursuit avec 10/18 qui a commencé sa campagne « vous serez conquis ou remboursé » il y a quelques mois. Même principe que les autres, on explique en quelques mots pourquoi le livre ne nous a pas plu et voilà, remboursé!
satisfait_remboursePlus inquiétant encore à mon avis, le phénomène s’ouvre avec une librairie (pardon, le mot ne convient peut-être pas, un commerce plutôt). Il s’agit de Virgin qui crée aussi son « satisfait ou remboursé » et on apprend ça sur le site de Actualitté. Cela ne s’applique pour l’instant qu’à un titre et l’on présente le concept comme: Nos libraires l’ont tellement aimé que si on se trompe, on vous rembourse. Quand on parle d’une chaîne de cette envergure, on a du mal à imaginer le petit libraire de province dire: « oui, oui, celui-là, j’en suis certain, il va marcher, c’est un chef-d’œuvre » et être entendu par ses dirigeants.  Et ça sent l’accord entre distributeurs et librairie pour être capable de retourner autant d’exemplaires sans problème. Mais c’est peut-être moi qui suis trop cynique et qui voit le mal partout.
Cela me choque que l’on traite avec tant de légèreté le livre. Un texte, ça se discute, ça se défend, ça se descend aussi c’est sûr, mais à mon avis ça ne se rembourse pas. Je sais que je me répète et que si vous  lisez cela, c’est que vous le savez déjà mais faites le tour des médias, des blogs littéraires pour savoir ce qui vous plaira dans la sortie littéraire. Et surtout faites vous conseiller par votre libraire, il ne vous remboursera probablement pas, il faut bien qu’il mange et qu’il paye son loyer, mais il y mettra tout son cœur et s’il s’est trompé (ça arrive aux meilleurs), il s’adaptera la prochaine fois.
Parce que le livre, ce n’est pas un produit comme les autres.

Publicités
Explore posts in the same categories: Réflechissons un peu

Étiquettes : ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

7 commentaires sur “Non, je ne rembourserai pas.”

  1. Liceal Says:

    On en arrive à un point où l’on conforte les lecteurs dans un système prônant le « tout vous est dû ».
    et si on inversait les rôles? :ah non madame , désolée j’aime pas trop ce que vous avez acheté, vous me devez une indemnité de compensation morale (quoique la nos salaires seraient boostés!!!!, hum vais y réfléchir à deux fois alors)

  2. Éric Says:

    Me demande si il y en a qui utilise cette promo.

    • Morgane Says:

      Bonne question. Probablement que oui, les gens adorent les affaires en tout genre. Peut-être que si tout le monde le faisait, l’éditeur commencerait à trouver que l’opération n’est pas géniale pour son auteur. Mais bon, je n’aurait jamais le culot d’aller rendre un livre parce que je ne l’ai pas aimé. Cela nuirait à ma réputation d’avoir un goût certain 🙂


  3. Tient, étonnant, une absurdité qui n’est pas encore arrivée de ce côté ci ! ca ne va sans doute pas tarder.
    Ceci dit, chez Virgin (ou FNAC ou supermarchés …) on est dans la logique totale : Pas de vrai libraire, personne qui ne lise les livres, suelement des vigiles et des vendeurs. Donc le livre est traité comme une paire de chaussettes ou un aspirateur.

    • Morgane Says:

      Désolée de décevoir mais c’est le Virgin français dont je parlais, donc une promo déjà arrivée en France. Mais je suis d’accord, on est dans une logique de vente pure. Malgré cela, je me dois de continuer de râler, j’aime trop mon métier et les livres pour les laisser se transformer en un simple commerce comme les autres.


  4. Je me disais aussi qu’il était étonnant que la connerie n’arrive pas ici.

  5. Dialog Says:

    J’aimerais bien qu’on applique cette technique avec les médecins:
    vous guérissez ou vous remboursez vos honoraires à l’État pour chacun de vos patients qui décède.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :